dimanche 15 mai 2011

L'Académie de Créteil propose du matériel de formation à l'intégration des TBI

En collaboration avec les grandes marques de TBI vendues en France (Smart, Promethean, Interwrite, Mimio), le pôle technologique de l'Académie de Créteil propose du matériel de formation à l'intégration des TBI en classe.
Objectif: promouvoir les bons usages et l'utilisation des outils pour les élèves, ceci en développant du matériel générique.

Le site propose des pas à pas, des exemples de scénarios, des vidéos.
Certains documents sont génériques, d'autres, plus pratiques,  sont produits pour les différentes marques.

Un excellent point de départ pour les institutions de formation des enseignants qui cherchent à proposer des cours au-delà des introductions techniques proposées par les vendeurs de matériel:

http://mediafiches.ac-creteil.fr/spip.php?rubrique1

lundi 9 mai 2011

L' IMS s'engage à développer le Common File format (CFF).

L' IMS Global Learning Consortium (IMS GLC) est une organisation non gouvernementale qui cherche à promouvoir un développement harmonieux des TIC dans l'éducation, dans le respect de standards ouverts et interopérables. De très nombreuses institutions éducatives, compagnies technologiques et organisations gouvenementales sont membres de IMS et s'engagent à respecter les standards développés. Durant ses années d'existance, l'organisation est devenue la référence dans le domaine. Smart vient d'ailleurs de devenir membre.

En 2009-2010 l'agence anglaise BECTA a financé et encadré le développement d'un standard interopérable pour les présentations réalisées sur TBI, le CFF (Common file format). L'objectif du CFF est d'assurer que du contenu créé avec n'importe quel logiciel pour TBI puisse être ouvert et utilisé dans un autre logiciel TBI, ce qui n'est actuellement pas le cas.  Actuellement sous pression du groupe de travail EUN  la plupart des grandes marques de TBI se sont engagées à implémenter le CFF dans leur logiciel, mais peu a été concrètement entrepris dans ce sens. Le fait que l'IMS s'engage, après la fermeture du BECTA, à reprendre le standard CFF est un signe très encourgeant. L'IMS s'est tout particulièrement engagé à tester de manière indépendante le degré de compatibilité des différents logiciels au standard CFF. 
Si ce standard s'impose, il permettra aux maisons d'éditions, ministères de l'éducation et les écoles de faire des économies considérables dans la production de ressources échangeables. 

Voir le communiqué de presse de l'IMS (en anglais) pour plus d'informations:
http://www.imsglobal.org/pressreleases/pr110426.html